3 astuces pour savoir si votre dessin tient la route

 

 

Voilà que vous venez de finaliser une jolie petite gribouille. Vous l’exposez fièrement, pourtant vos premiers spectateurs ne semblent pas convaincus.

« Y a un truc bizarre, je ne saurais pas dire quoi… »

GIF - zeib se tape le front

Vous voulez que je vous dise, moi, comment savoir ?

 

 

1. Observez votre dessin dans un miroir

 

Étonnante recommandation, pourriez-vous penser…Et pourtant, faîtes l’essai ! Tout de suite, vous verrez que votre esquisse semble bien différente. Une jambe trop longue, un mur pas droit, tout semble vu sous un autre aspect…C’est le cas de le dire.

 

 

 

2. Retourner le dessin à 180°

 

De même que le coup du miroir, du fait du changement de perception, vous verrez les choses différemment.

Il faut savoir que notre cerveau possède des « automatismes de perception ». Lorsque nous voyons par exemple un smiley, cela n’a beau être que deux points et une courbe sur un cercle, nous y détectons cependant un visage. Il se peut donc que votre cerveau n’arrive pas à détecter « le petit truc qui ne va pas« , car il part du principe que si il y a un visage normalement constitué (deux yeux, un nez et une bouche), et un corps à quatre membres, alors « tout va bien ».

Retourner votre création permet alors de hacker les automatismes de perception.

Ainsi, vous ne verrez plus un personnage, mais un ensemble de formes cohérentes…ou pas 😉 .

 

 

 

3. Avez-vous disposé logiquement les éléments les uns par rapport aux autres ?

 

Petit point que nous avions déjà évoqué dans l’article-vidéo

Comment réaliser une esquisse en 3 simples étapes .

 

Vous avez à votre disposition des repères visuels, à commencer par les quatre côtés de la feuille. Si vous avez dessiné un château, mais que la tour de garde est franchement en biais par rapport au bord de la feuille…C’est qu’il y a déjà un petit souci !

Vous pouvez tout à fait profiter des côtés, dans un premier temps comme repères horizontaux / verticaux absolus. Par la suite, rien ne vous empêche, grâce à ce premier support, d’en tracer d’autres. Pourquoi pas même quadriller votre feuille !

Ensuite, veillez à disposer les formes de manière logique entre elles. Dans un premier temps, en traçant des axes ou des repères donc. Puis en travaillant d’abord des formes générales, que vous dégrossirez petit à petit.

Par exemple, pour revenir sur le château : vous pouvez tracer un rectangle qui constituera les remparts. Puis diviser ce rectangle en 3 sur la hauteur, avec une grosse partie centrale et deux lamelles sur les côtés qui seront les tourelles de garde. Puis rediviser en deux par un axe central, pour anticiper le placement correct de la tour…

Certes, c’est une étape à faire avant de commencer à dessiner. Notez simplement que si vous avez quadrillé votre feuille et que l’esquisse ne suit pas vos repères, il y a de fortes chances que le résultat final ne soit pas cohérent !

 

 

 

Astuce-bonus : Plisser les yeux

 

Cela s’applique plutôt pour les réalisations ombrées, colorisées, nuancées.

En plissant les yeux, vous ne verrez plus les formes distinctement. Mais plutôt un ensemble en « nuances de gris« . Cela vous permettra de voir si la répartition des teintes est équilibrée.

Par exemple, votre illustration présente des ombrages ; Peut-être que certaines zones sombres sont anormalement plus foncées que d’autres ? Peut-être y a-t-il trop d’éléments fortement colorés sur la gauche de l’illustration, et quasiment rien d’impactant sur la droite ?…A vous de faire la petite vérification 🙂 . Peut-être est-ce un choix délibéré que de répartir les éléments d’une certaine manière…A ce moment il faut que ce soit clairement assumé et tout de suite perceptible dans votre création. Toutefois, les compositions équilibrées créent une harmonie plus cohérente et agréable à la vue.

 

 

Enfin, il est toujours bon de rappeler que

confronter vos travaux aux regards des autres vous offrira un regard neuf et distant.

Ce qui est très utile, et plus objectif. Espérons simplement que vos juges sachent être franc, mais bienveillant 🙂 .

 

Bonnes créations !

GIF - La joconde ? Oui oui, c'est bien de moi !

Summary
3 astuces pour savoir si votre dessin tient la route
Article Name
3 astuces pour savoir si votre dessin tient la route
Description
Voilà que vous venez de finaliser une jolie petite gribouille. Vous l'exposez fièrement, pourtant vos premiers spectateurs ne semblent pas convaincus. "Y a un truc bizarre, je ne saurais pas dire quoi..."
Author
Publisher Name
zeib graphisme
Publisher Logo
cropped logo zeib 03 - 3 astuces pour savoir si votre dessin tient la route

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *