5 super DIY faciles pendant le confinement, pour apprendre l’illustration et la création graphique en même temps !

DIY faciles d'illustration et de création graphique à réaliser pendant le confinement - bannière

Nous voilà repartis en confinement, avec du temps à tuer et de fortes envies de création ! Enfermés chez nous, nous avons l’occasion de bidouiller tout en apprenant.

A travers ces 5 DIY, je vous propose de réaliser de sympathiques créations, qui vous pousseront en même temps à travailler votre créativité, votre sens graphique et développer vos compétences en illustration !

Pour commencer,

Que signifie « DIY » ?

Le DIY, « Do It Yourself », est le principe de réaliser soi-même des objets utiles ou simplement décoratifs.

C’est du fait main, et c’est fait par vous ! Le DIY permet d’exprimer sa personnalité et ses capacités créatives. Vous avez sans doute des talents artistiques insoupçonnés…Pourquoi ne pas tenter quelques réalisations DIY pour vous tester ? (et au pire, vous le cacherez dans un coin et personne n’en saura rien 😉 ). Sans aller jusqu’au bricolage professionnel, vous choisissez vous-même les matériaux que vous souhaitez utiliser ; des choses qui traînent chez vous pour faire de la récup’, d’élégants papiers issus de boutiques de scrap booking, du bois, du métal, du papier…Faîtes ce que vous avez envie, en utilisant ce avec quoi vous êtes à l’aise.

Comme nous sommes en période de confinement, afin de vous faciliter l’accès aux matériaux, je vous propose ici des idées de DIY avec du simple papier d’imprimante et des emballages alimentaires.
Cette activité, initialement, n’est pas pour faire plaisir à quelqu’un
ou pour relever un challenge.

C’ est simplement pour vous détendre,
libérer votre bien-être et votre créativité.

Comme vous êtes ici sur le blog d’une graphiste motion designer, je vais vous épargner toute la technicité requise par le Motion Design…En revanche, il y a quelques créations sympas à faire pour tester, apprendre, acquérir un savoir-faire en graphisme, en illustration. Je vais vous montrer cela et vous aider pour ce faire !

Prenez confiance en vos capacités graphiques,
et c’est parti pour un confinement créatif !

1. DIY Attestations de déplacement humoristiques, contraventions et documents parodiques

Voici pour commencer une réalisation assez simple techniquement, qui va faire un peu travailler vos capacités à parodier des situations ! Le confinement entraîne une certaine morosité ambiante, alors amusons-nous un peu 😉 .

Pourquoi pas distribuer aux individus qui vivent sous votre toit, des fausses attestations de déplacement pour les faire sourire, ou créer un scénario de déplacement amusant à travers la maison ?

Pourquoi ne pas créer de fausses contraventions de non-respect du confinement et,

lorsque vous profiterez de votre heure autorisée de sortie quotidienne pour aller promener le chien, aller glisser cela dans les boîtes aux lettres des voisins peu respectueux des mesures anti COVID ? Héhé 😉 !

Prévention COVID humoristique
Un document très amusant réalisé par unodieuxconnard.com

2. DIY Bande dessinée ou roman-photo

Allez, pour ce DIY, on va se lancer dans quelque chose d’un tantinet plus ambitieux. Comment ça, vous paniquez à l’idée de devoir dessiner des personnages alors que vous n’avez aucune compétence en illustration ? Ne vous inquiétez pas, j’ai pensé à tout !

▶ Par ici, apprenez à dessiner des personnages expressifs :
les bases du Character Design

Commençons déjà par créer une structure de livret. Pour cela, vous aurez besoin de :

  • Quelques feuilles A4, du papier d’imprimante.

Selon le nombre de pages que vous aimeriez réaliser, il faut qu’il s’agisse d’un multiple de 4, et vous diviserez ce nombre par 4 pour avoir le nombre de feuilles A4 nécessaires. Par exemple, si vous voulez illustrer environ 15 pages, alors votre livret en fera nécessairement 16, et vous aurez besoin de 4 feuilles A4. N’oubliez pas de réserver une page à la couverture, et une autre au dos de votre futur ouvrage…

  • Du carton souple, une boîte de céréales, par exemple.
  • Du fil de couture, une aiguille. Ou bien une agrafeuse qui puisse saisir le centre d’une feuille.
  • De la colle, des ciseaux, de quoi mettre en couleur votre création…

Bien ! Nous allons commencer par faire la couverture du livret. Collez une feuille sur le carton souple afin de masquer les annotations du packaging (libre à vous de masquer le verso du carton aussi). Pliez l’ensemble en deux, au centre. Voici votre future couverture, un peu rigidifiée par rapport aux pages.

Puis passons à la structure du livret. Prenez un tas de feuilles A4 (selon le nombre de pages internes que votre livre aura), pliez le tas en feuillet. Insérez ceci dans la couverture, puis puis cousez l’ensemble au niveau la ligne de pliage pour relier les éléments proprement entre eux. (ou plus rapide, agrafez).

Voilà, vous avez à présent un livre vierge.

DIY graphique à réaliser pendant le confinement - couture d'un livret
Maintenant, c’est à vous de jouer !

Réaliser une bande dessinée :

Sur d’autres feuilles A4, dessinez les cases illustrées de votre histoire. Vous les collerez au fur et à mesure dans le livret. L’avantage, c’est que si vous ratez votre dessin, vous ne ratez pas toute la bande dessinée ! Il suffit de redessiner la case puis la coller si vous l’estimez suffisamment élégante, pour paraître dans votre bel ouvrage.

De même pour les bulles de parole, ne les fusionnez pas avec les illustrations de vos cases. Écrivez la réplique de votre personnage sur une feuille, découpez autour en forme de bulle, puis collez-la ensuite dans le livret.

▶ Et après avoir vu mes bandes dessinées faites quand j’étais enfant,
n’osez pas me dire que vous n’avez aucun talent créatif !

DIY graphique à réaliser pendant le confinement - livret illustré
Livret illustré réalisé par Armelle
DIY graphique à réaliser pendant le confinement - livret illustré terminé
Livret illustré réalisé par Armelle
« Oui mais, moi je n’aime vraiment pas dessiner… »

Ça marche. Est-ce que vous avez un appareil-photo qui traîne, pas loin ?

Réaliser un roman-photo :

Imaginez une histoire, puis prenez-vous en photo afin d’illustrer votre récit !

Cela devient d’autant plus amusant quand votre histoire comporte plusieurs personnages, et que vous faîtes ainsi participer les autres individus confinés avec vous !

Dans ce DIY, vous aurez en revanche besoin d’une imprimante pour mettre sur papier vos images. Animez l’ensemble avec des bulles, en procédant de la même manière que pour la bande dessinée ; vous collez les bulles par-dessus les images, une fois l’ensemble validé.

En gros, vous faîtes une bande dessinée mais avec des photos à la place des illustrations !

« Oui, mais moi je n’aime pas ma tête en photo, et je suis confiné tout seul, et gneugneugneu et gneugneugneu… »

Bon. Et bien j’ai une autre idée encore plus amusante :

Utilisez des objets en guise de personnages et d’ustensiles ! Ça rendra l’ensemble encore plus drôle et créatif !

J’ai une petite astuce : je sais, on dit que ce n’est pas bien de jouer avec la nourriture…Mais après tout, le confinement bouleverse toutes les règles, n’est-ce pas ?

Vous pouvez utiliser des « aliments mous » pour créer des personnages avec des expressions du visage, leur tailler des particularités, etc.

Je ne suis ainsi pas peu fière de vous présenter des extraits de ce roman-photo que j’avais réalisé étant plus jeune, avec un Petit Lu incarnant le Pirate et une pomme dans le rôle du Monstre Moche.

DIY graphique à réaliser pendant le confinement - Page ouverte d'un roman-photo, création de personnages
DIY graphique à réaliser pendant le confinement - Première page d'un roman-photo, création de personnages
DIY graphique à réaliser pendant le confinement - Pages finales d'un roman-photo, création de personnages
Et une fois les photos terminées, on ne jette pas, on mange tout !

Avec ce procédé DIY amusant, plein de pistes créatives sont possibles…

Et pour faire un cadeau personnalisé à quelqu’un, c’est même une bonne idée ! Nous en reparlerons dans mon prochain article sur des idées de cadeaux de Noël 😉 .

Quoiqu’il en soit, si l’idée de fond vous intéresse, mais que vous aimeriez un résultat réellement propre, avec une mise en page soignée et un rend imprimé de qualité…N’oubliez pas que je suis graphiste, que c’est mon métier de réaliser des créations de ce type, et que vous pouvez me contacter à tout moment pour discuter d’un projet de ce type !

▶ Voici un cadeau amusant réalisé pour fêter un passage de permis de conduire :
les slides du code de la route détournées avec des photos personnelles !

3. DIY Coloriages

Reposons-nous un peu ! Ce DIY facile aide à vider l’esprit, simplement colorier, sans réfléchir, sans se prendre la tête.

Comme je suis toujours une graphiste sympa, je vous propose quelques coloriages à télécharger dans le lien suivant. Vous y reconnaîtrez des design que j’avais déjà développés pour réaliser des cartes de style japonisantes, en voici les tracés avant mise en couleur 🙂 .

▶ TÉLÉCHARGER LES ZEIB-COLORIAGES 🖍

Envie de plutôt personnaliser les dessins à votre sauce ? Vous pouvez alors reprendre des images existantes que vous appréciez, et si vous avez du papier calque, récupérer les traits.

Si vous n’avez pas de papier calque, petite astuce : servez-vous de votre fenêtre comme une table lumineuse.

Grâce à la luminosité renvoyée par lumière du jour, il vous sera aisé de décalquer les traits d’une feuille à l’autre, si les papiers ne sont pas trop épais et qu’ils peuvent filtrer la lumière.

4. DIY Jeux de société

Ok, là,on repart sur du DIY lourd. Pour rappel, cet article vous donne des idées avant tout, pour vous occuper pendant le confinement. Se lancer dans des tutoriels développés demanderait de s’étendre sur plusieurs articles, d’autant qu’il existe des tas de jeux de société sympas à créer ! Voici donc quelques pistes, et loin de vous sous-estimer, je laisse ensuite votre esprit bidouilleur faire le reste 😉 .


Dans un premier temps, voici une liste de quelques jeux sympathiques à recréer soi-même :

  • Jeu de l’oie
  • Qui est-ce ?
  • Loup-garou de Thiercelieux
  • Dobble
  • Dominos
  • Dames
  • 7 familles

L’intérêt de recréer ces jeux, c’est qu’en théorie vous ne les avez pas chez vous. Ce qui signifie donc que vous aurez besoin de bases pour pouvoir les réaliser ; nombre de cartes, types de personnages etc. C’est pourquoi, je vous propose dans les liens suivants des modèles de quelques jeux de société :

▶ TÉLÉCHARGER LES MODÈLES DE JEUX DE SOCIÉTÉ 🎲

Comme vous êtes le confectionneur, n’oubliez pas que vous êtes libres de réarranger le jeu à votre manière…

Un jeu des 7 familles avec des membres de votre famille et la famille de votre voisinage serait amusant ! (et pour cela, il suffit de procéder comme pour la création d’un roman-photo comme vu précédemment, mais en faisant des cartes au lieu d’un livret). De même, un « Qui est-ce ? » avec des photos de vous, vos proches et animaux de compagnie serait bien plus personnel et distrayant que la version standard du jeu !


Vous pouvez également décliner d’autres jeux, sur une nouvelle thématique. Il est possible que vous connaissiez le jeu du loup-garou de Thiercelieux version urbex que j’ai réalisé ; il m’a suffit de reprendre chaque rôle du jeu (je vous les mentionne dans le pdf à télécharger), et les imaginer dans le contexte de l’urbex.


Jeu du Loup Garou de Thiercelieux, réadapté par zeib graphisme en version urbex
Jeu du Loup Garou de Thiercelieux, réadapté en version urbex

Un jeu des 7 familles, en remplaçant les membres de la famille, « le père, la mère, la fille, le fils » etc par « le médecin, le malade, le conspirationniste, l’imprudent » etc pourrait être très drôle !
« Le Loup-Garou de Thiercelieux » version COVID pourrait donner « Le contaminé du confinement » : un individu parmi les joueurs est contaminé par le coronavirus ; comparé à la version originelle, il s’agirait du Loup-Garou. Nous pouvons imaginer d’autres rôles ; l’imprudent avec son masque mis de travers ( = le chasseur), l’infirmière (= la sorcière), la voisine commère ( = la petite fille)…Je laisse votre imagination faire le reste. Cela consiste simplement à reprendre les rôles connus du Loup-Garou…Mais à changer les noms de ces rôles, et par conséquent adapter le design des cartes que vous réaliserez.

De même, vous pouvez faire un Jeu de l’Oie avec des cases-obstacles relatifs à la situation actuelle, qui offrent des compétences ou des pénalités :

  • pénurie de masque ou alimentaire ; vous ne pouvez plus avancer tant que vous n’avez pas fait un certain chiffre au dé.
  • gel hydroalcoolique : vous glissez de plusieurs cases en avant.
  • hôpital : vous êtes condamné, recommencez du début !
    Ce ne sont là que des idées à la volée.
    Vous pouvez faire un jeu de Dobble avec des objets tels qu’un masque, un virus, un gel…

Je pense que vous voyez l’idée de transposition, à travers notre situation actuelle de confinement !

Pour ce qui est de la création même, comme je le disais il sera assez difficile de s’étendre longuement à propos de chaque jeu. Mais nous pouvons résumer quelques aspects communs :


⦁ vous pouvez créer les pièces de jeu avec de la pâte Fimo, les pions avec les Polly Pocket de vos enfants…Ou simplement les redessiner sur un support rigide, et les fixer à la verticale grâce à un petit support à fentes.
⦁ Pour rigidifier un peu l’ensemble, pensez à vos emballages alimentaires. D’ailleurs, pour créer une version de jeu transportable, vous pouvez réaliser votre plateau de jeu dans une boîte de fromage !
⦁ Lors de la confection de vos cartes, faîtes bien attention à ce qu’il n’y ait pas de trace identifiable au verso. Un petit défaut ou détail différent sur un élément du jeu est une vraie porte ouverte pour les observateurs…ou les tricheurs !

Créer les plateaux de jeu, les pièces, les pions, les cartes vous demandera un petit effort graphique…Mais n’ayez pas peur de vous tromper ! Un résultat final n’est jamais moche, du moment qu’il est un minimum cohérent :). Rappelez-vous qu’on n’est pas là pour se challenger, mais pour s’amuser en créant des choses amusantes et distrayantes pour la durée du confinement. Pas de pression !


▶ Pour vous aider, voici un article sur
comment trouver son style graphique et libérer sa créativité.

5. DIY illustrer un t-shirt

Et enfin, nous finissons un peu plus calmement avec du design sur t-shirt. L’avantage pour ce DIY, c’est que la mode actuelle propose principalement des visuels flat design, accompagnés d’une bonne punchline. Donc il n’y a pas besoin d’être un graphiste de choc ou un illustrateur talentueux.


A vous de voir si :

  • vous êtes courageux, on y va direct au feutre sur le tissu !
    A ce moment, vous savez que le retour arrière est impossible en cas de bavure, d’erreur. C’est pourquoi on validera définitivement le principe du visuel très simple, comme un pictogramme, accompagné d’une phrase forte. Au moins, vous pouvez trouver un exemple facilement sur le net, le recopier (faîtes éventuellement une base au crayon de papier sur le tissu).
  • vous êtes prudent, on va faire ça en deux temps.
    Vous pouvez réaliser un visuel, le scaner (si pas fait directement numériquement), puis l’imprimer sur un papier-transfert.
  • vous préférez déléguer tout l’aspect technique.
    Il existe des imprimeurs en ligne, à qui vous pouvez envoyer votre visuel en .png, et eux se chargent d’une impression propre. Pourquoi pas, cependant le prix du ti-shirt est souvent cher, et par les temps qui courent, personne ne peut vous garantir de la date de réception de votre création !
Maintenant, au boulot !

J’espère que ces idées DIY vous ont inspirées. Quelques images d’illustration de cet article sont des créations réalisées par Armelle, que je remercie vivement ! Alors, n’hésitez pas vous aussi à me faire parvenir une photo de votre réalisation, surtout si elle se base sur un des modèles téléchargeables que je vous ai proposé. Peut-être serez-vous alors mentionné vous aussi, dans cet article !

Pour perfectionner vos créations DIY basées sur ces idées, suivez des tutoriels, ou faîtes-moi appel, si besoin d’un travail graphique plus abouti.


Il s’agissait d’une petite sélection spéciale confinement pour s’amuser pendant que l’on est enfermé, pendant la pause-café du télétravail 😉 …Dans un prochain article, je vous proposerai des idées de décorations et cadeaux de Noël DIY. Comme il n’est pas dit que nous soyons déconfinés pour Noël, que nous ayons la possibilité d’aller acheter nos cadeaux ou même que les livraisons n’arrivent en temps et en heure, alors nous resterons sur le principe du tout imprimable, voire du tout numérique.

Et bien entendu, avec une super personnalisation graphique et des patrons pour vous aider !

Cet article vous a plu ?
Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Catégories