Interview : Lascar Arena Fight

Pour qui se balade de temps en temps sur Youtube, on y trouve un florilège de vidéastes souvent indépendants. Ils se regroupent parfois via des collaborations joyeuses et bon enfant.

Et si ces mêmes vidéastes...s'affrontaient ?

Je veux dire, et si ils se tabassaient la tronche jusqu'à bout de force, avec pour armes des éléments qui leur sont propres ? Et pour mana, la force de la notoriété qu'ils ont acquis sur la plateforme Youtube ? Toujours dans une ambiance joyeuse et bon enfant, bien évidemment 🙂 .

Je ne suis pas en train de vous proposer la création d'un Fight Club spécial Youtubeurs, mais de vous exposer le concept de la chaîne de Lascar Arena Fight. Évidemment, celui-ci n'invite pas les youtubeurs à venir s'affronter physiquement.

Chaque participant est recrée en stickman. C'est son nombre d'abonnés qui va déterminer sa puissance au sein du combat.

Pourquoi des simples stickmen ? Parce que tout l'effort est concentré dans l'animation des combats, hyper dynamiques, dignes des meilleurs jeux vidéo de baston !

Le lascar vous entraîne ainsi dans une épopée, allégorie de la progression des vidéastes selon leurs paliers d'abonnés. Là où la plupart des youtubeurs fêteront leurs 100, 500, 2000, 50 000 followers par une FAQ, soyons francs, si on nous propose à la place un combat super épique,

on n'hésite pas longtemps...
Ma vidéo préférée :

300 subpowers stormers

 

Équipez-vous de vos meilleures armes !

Et entrez dans l'arène de

Lascar Arena Fight :

Quelle est ta démarche, au travers de ces réalisations animées ?

.

.

Mes animations sont centrées sur un aspect bien précis, le combat. Il y a plein de raisons derrière ce choix, mais si je devais n’en choisir qu’une je dirais que c’est ma façon a moi d’exprimer...Ce que je pense de la vie en général.

Quand on est un artiste ou un entrepreneur, il faut se battre pour avancer et réussir car personne d’autres ne le fera à notre place. C’est donc cette idée de base que j’ai appliqué au monde de Youtube et des youtubeurs.

Peux-tu nous parler des enjeux techniques ?

.

.

Pour entrer dans les détails de la réalisation de mes animations, j’utilise le logiciel Macromedia Flash 8 professionnel. C’est l’ancêtre de ce que l’on appelle aujourd’hui « Animate CC ». J’utilise cette version car c’est ce même logiciel qu’utilisent plusieurs animateurs que j’aime beaucoup. Et elle est plutôt simple à...récupérer !

La scénarisation est un aspect que j’aime beaucoup ; je retrace et mélange les histoires que chaque personne m’envoie, concernant leur combattant. Le tout se basant essentiellement sur mon parcours sur Youtube. C’est la fusion de toutes ces idées qui rend ce concept unique selon moi.

Qu'est-ce qui t'a poussé et amené à faire ce genre de productions  ?

.

.

L’élément déclencheur qui m’a fait commencer tout ça, a été la fin de mes études d’ingénieur en informatique. C’est à ce moment là où je me suis demandé ce que je voulais vraiment faire. J’ai donc fait une liste des choses qui m’intéressaient. J’y avais mis mon concept de combat, mais cette idée figurait vraiment tout en bas de la liste. Ceci, pour la simple et bonne raison que je ne savais pas animer ni dessiner et surtout ! Je me disais qu’aucun antillais n’avait fait ce genre de chose à ce jour en France (je suis antillais)...Alors pourquoi moi, j’y arriverai ? J’ai donc travaillé sur toutes sortes de projets. Mais rien ne s’est pas passé comme prévu, et j’ai finalement lancé le dernier projet, celui qui me tenait le plus à cœur.

Après avoir appris les bases de l’animation, j’ai lancé le premier épisode de l’aventure sur Youtube. J’avais un peu plus de 100 SUBPOWER (100 abonnés).

Quelles sont tes influences et sources d'inspiration ?

.

.

Depuis tout petit j’ai une fascination pour le Japon sur à peu près tous les niveaux : culture, architecture et plus encore. Par la suite, j’ai découvert les mangas, ce qui représente mon premier vrai contact l’animation 2d.

Aux alentours de 20 ans, j’ai découvert les combats stickmen. J’avais trouvé ça génial de pouvoir faire des combats avec des chorégraphies impressionnantes, avec de sublimes effets. Le tout avec des personnages qui sont en apparences très simple. Mais à aucun moment de ma vie, j’avais envisagé de devenir moi-même un animateur.

Ce n’est qu’a 26 ans qui j’ai brièvement émis cette idée, et à 27 ans, que j’ai vraiment commencé. Je me suis donc en premier lieu inspiré des combats stickman que j’avais vu auparavant, principalement via la chaine nommée « hyun’s dojo » sur Youtube, qui regroupe un collectif d’animateur.

A cela, j’ai ajouté tous les éléments de manga, jeux vidéo et films que j’ai vu. J’ai mélangé tout ça pour créer le « Lascar Arena Fight ».

Un petit mot de la fin ?

.

.

Pour finir j’aimerais tout simplement te remercier, zeib, de m’avoir permis de m’exprimer sur ce sujet. J’espère aussi que plus tard lorsque l’on en reparlera, je serais bien plus loin dans l’aventure.    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *