Interview : Sullivan Cartoon

 

 

"T'imagines, si les aliens nous observaient, ils se diraient que c'est un sacré bordel chez nous, quand même !"

Oui, on est plusieurs à s'être déjà fait cette réflexion. Si celle-ci revient souvent dans votre esprit, alors vous apprécierez très certainement la chaîne Youtube de Sullivan Cartoon.

 

Imaginez un extraterrestre observant notre espèce et établissant des rapports, aussi...justes que possible, essayant tant bien que mal de comprendre et analyser nos comportements.

C'est le joyeux programme que propose Sullivan Cartoon à travers ce format :

Les rapports de Ross  

Pop culture et sujets d'actualité sont au rendez-vous !

Saupoudrés d'une bonne dose d'humour qui vient franchement appuyer l'absurdité de la situation.

A ses débuts, Sullivan avait cependant commencé par un autre format principal,

Dans la tête d'un mec

Quand l'esprit part un peu loin en visualisant certaines choses ...

 

 

 

Ma vidéo préférée :

RAPPORTS DE ROSS #04

Le racisme

 


 

Ok, tout ça, c'était le speech.

Qu'en est-il du travail monstrueux d'animation qui se cache derrière ?

Demandons-le directement à Sullivan 😉 !

 

 

 

Quelle est ta démarche, au travers de ces réalisations animées ?

 

J'ai deux démarches.

Avec les Dans La Tête d'un Mec, je voulais mettre en cartoon les divagations de ma pensée lors d'évènements banals (banaux ? C'est comme chacal ou bien ?)
Bref, un gag animé muet car c'est un exercice complexe d'être drôle sans texte.

Pour les Rapports de Ross, la démarche est de mettre en évidence l'absurdité de choses tellement ancrées dans notre culture qu'on n'a plus le recul pour se dire "putain, c'est très con en fait ce qu'on fait". Exemple, on voit le sexisme comme un héritage culturel dont on essaie de se séparer (pour certains.es), alors qu'en fait, vu d'une culture qui ne l'a jamais connu, ça n'a pas de sens d'écarter la moitié de la population de notre espèce de poste à responsabilité, et ce, quel que soit l'époque.

 

 

Peux-tu nous parler des enjeux techniques ?

 

Le scénario se construit autour du thème (rien d'original me diras-tu) mais aussi en fonction de mes collabs'. En effet les personnages que je créais pour mes collabs' sont taillés sur mesure.

Lex n'aurait pas eu le même aspect ou champs lexical si sa voix n'avait pas été celle de Sapiens sur un Caillou. Idem pour Muldy ( Les Questions Geek), Beef et Ken ( Le Duo Malséant). Il n' y a que Sculler dont je ne connaissais pas le doubleur mais dont j'ai adoré la voix.

Techniquement ma méthode et mes logiciels évoluent d'un épisode à l'autre. Les RDR étaient fait sur photoshop avec l'option montage et les DTM avec Flash.
Le Hors série de Ross a été fait sur Flash (pour tester la synchro labiale sur ce logiciel) qui offre plus de possibilités d'animation.
Les séquences sont montées sur Photoshop (ce qui est une aberration) mais je vais tester Premiere pour le prochain RDR, qui est plus stable.

Les dessins sont fait à la tablette graphique mais certains épisodes de DTM étaient dessinés au pinceau (à encre, ouioui !) puis scannés. J'ai changé cela au 1er épisode de RDR car il fallait que je trouve un moyen de raccourcir mon temps de production.

 

 

Qu'est-ce qui t'a poussé et amené à faire ce genre de productions ?

 

La première animation visible sur ma chaine, "Vœux 2016", était destinée à mes contacts personnels, amis et pro. A l'origine, je cherchais à faire un simple gif animé, puis j'ai vu sur Photoshop que je pouvais mettre du son, puis générer des vidéos. Au final, voyant le résultat pas dégueulasse, je me suis pris au jeu et j'ai commencé des trucs plus sophistiqués.

En ce qui concerne le 1er RDR, je suis papa de deux filles et je me suis dit un soir en voyant les infos, mais dans quel monde vont-elles grandir et jusqu'à quel point le sexisme leur causera-t-il du tort ? C'est donc pour mes filles que le 1er RDR est né.

 

 

Quelles sont tes influences et sources d'inspiration ?

 

Ross est inspiré du film Paul que je trouvais trop potache et qui passait vraiment à côté d'un personnage intéressant. En effet Paul est un alien sur Terre en cavale qui passe son temps à fumer de la weed et faire des blagues de cul... Il avait pourtant tellement de choses à dire.
J'ai donc créé Ross, qui adopte plutôt la façon de penser de Gaston Lagaffe (La série de BD qui m'influencera le plus). Un individu pas mauvais gars, mais qui clairement ne fera rien s'il n'y est pas contraint. J'y ai rajouté un touche de Docteur House pour le cynisme (J'adore Hugh Laurie).

 

 

Un petit mot de la fin ?

 

Oui, j'ai un message pour les autres créateurs : Même si vous n'avez qu'une petite audience, partagez les contenus de qualité. On ne peut pas compter sur les plateformes de publication pour faire la promo de bons contenus, c'est donc à nous de le faire. Il y a trop peu d'acteurs influents qui le font.

Ça devrait être systématique. Dites-vous que si tout le monde partage, quelqu'un vous partagera.
Et puis quelle satisfaction de voir un petit créateur que l'on aime bien gagner en audience, grâce à notre partage ! Bon évidemment choisissez-en des bons, hein ? 😉

 

Petit Rappel : Le prochain Rapport de Ross sera sur la Guerre et sera en collaboration avec l'excellent Sébastien Minéo, si j'arrive à jongler entre mon (mes) boulot(s), et ma famille !

 

 

Découvrez la chaîne Youtube de Sullivan Cartoon :

 

➡ Sullivan Cartoon

Interview Sullivan cartoon - bannière

 

 

 

2 comments on “Interview : Sullivan Cartoon
  1. Xelloss dit :

    @ Zeib : J’ai reçu un message étrange, je pense que c’est pour Ross
    « Cessez de faire le beau chez les Humais, j’attends toujours votre dernier rapport ! »

    Mais bon, comme j’héberge un archer Goblin chez moi, ce message est peut être pour lui… 😛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *