Motion Design : quel budget ?

Motion Design : quel budget ? Prix et fourchette de tarifs - bannière

Le Motion Design est un service récent, et assez particulier. Si vous avez déjà adressé une demande de devis à un Motion Designer en freelance, cela n’a pas dû vous échapper, il faut prévoir un certain budget !


Le Motion Design a émergé grâce aux besoins en communication sur les divers les supports multimédia. Il est utile pour dynamiser une vidéo, parfait pour les transitions, nécessaire aux interfaces des applications mobiles et très présent sur le net à travers les bannières, gifs et autres « images qui gigotent et qui captent plutôt bien l’attention ». Ce n’est pas simplement de l’animation 2D ;

le motion designer, conscient de la symbolique des formes et des couleurs dans notre société, va réemployer ces codes à travers une réalisation graphique animée, conçue pour adresser un message clair et percutant à une population ciblée.

▶ Quelle est la différence entre le Motion Design et l’Animation 2D ?


Ainsi, on peut trouver différents types de créations en Motion Design : logos animés, vulgarisation de concepts, génériques d’introduction ou de fin, vidéos promotionnelles, interfaces…


L’avantage de ce rendu vidéo, est qu’il est bien moins coûteux qu’un tournage audiovisuel traditionnel, que l’on va utiliser généralement en publicité. Et ceci, pour une efficacité équivalente. Par ailleurs, la liberté de création est amplifiée ; on peut y mettre toutes les formes voulues, toutes les couleurs, faire exécuter aux personnages toutes les actions possibles…Du moment que cela reste pertinent dans votre stratégie de communication, quand même !

Le Motion Design est moins cher qu'un tournage traditionnel, le budget est environ divisé par 3.

Bien que représentant une belle économie et collant davantage à l’ère du temps que le rendu vidéo « traditionnel », le Motion Designer se doit d’être cependant correctement rémunéré pour le travail accompli. Comme tout métier, me direz-vous.

Voulez-vous en savoir davantage sur les frais en jeu ? Quel budget doit-on prévoir pour une prestation en Motion Design ? Et que paie-t-on concrètement ?

1. Que paie-t-on concrètement ?
2. Quelles sont les charges du Motion Designer ?
3. Fourchette de prix, chiffres concrets et budget moyen

1. Que paie-t-on concrètement ?

• Le temps

Il est souvent demandé, à un Motion Designer, quel est le prix pour une certaine durée. C’est une erreur de considération que font pas mal de personnes extérieures à ce secteur créatif.

Certes, le paramètre « temps » joue son rôle…Mais pas principalement de cette manière.

Si vous travaillez régulièrement avec des prestataires en freelance, le taux horaire ou journalier doit être un terme qui vous est familier. En effet, la rémunération fonctionne souvent par un rapport de temps investi par le technicien pour réaliser la prestation souhaitée. Ce temps investi va ainsi s’étendre ou se réduire, si vous demandez un style graphique travaillé, une multitude de décors et d’éléments à animer, une qualité particulière de rendu… Par exemple, vous devinerez aisément qu’un simple cercle rebondissant à l’écran telle une balle sur un aplat de couleur, pendant une minute, demandera moins de temps de travail au créateur, que de réaliser un ensemble de scènes variées avec 3 personnages s’agitant en tout sens et avec des expressions faciales complexes, pendant 10 secondes.

Donc, ce n’est pas la durée d’animation qui est à considérer. Mais bel et bien le temps de création investi par le Motion Designer.

• L’expérience

Avec le temps, un Motion Designer va toucher à de multiples projets, se pencher sur différentes thématiques et rencontrer des challenges variés. Il va naturellement prendre en technicité et en savoir-faire. C’est un aspect qui joue son rôle dans sa rémunération. Il est normal qu’à terme, le technicien gagne du temps à effectuer certaines tâches car il a acquis des réflexes et une certaine habitude, en comparaison au débutant qui va prendre le temps de chercher la bonne technique…
De ce fait, l’expérimenté met moins de temps à accomplir une tâche.
Vous pourriez alors me rétorquer avec filouterie, qu’à travailler trop vite, c’est un coup à se faire payer moins cher pour la réalisation d’une prestation !
Eh bien, il n’y a pas que le temps de travail qui est important. Avec l’expérience, le créateur développe et fait valoir, bien entendu,

• L’originalité créative

Dénicher un créateur avec une patte graphique unique est primordial, et l’intérêt va aussi bien dans le sens du Motion Designer que dans celui de l’entreprise cliente ;

le Motion Designer se différencie des autres freelances de son secteur, et l’entreprise se démarquera de ses concurrents.

Posséder cette qualité unique fait alors décliner vers un autre aspect à faire valoir dans le budget à consacrer pour une réalisation en Motion Design :

• La rareté du service

L’originalité d’un graphiste Motion Designer se trouve dans sa patte créative, comme vu dans le point précédent, mais nous pouvons également constater qu’il y a aujourd’hui peu de motion designers en France. Certes, plusieurs agences proposent leurs services en Motion Design et nous retrouvons cette compétence dans le portfolio de plus en plus de graphistes. Mais force est de constater que d’une création à l’autre d’une même agence et pour différents clients, les designs se ressemblent, les mêmes personnages sont réemployés, cela tend davantage vers une uniformisation des commandes que vers de la personnalisation complète. Et ceci pour un budget bien plus conséquent que celui d’un Motion Designer en freelance, ne le cachons pas ! Une agence doit rémunérer plusieurs employés, paie un emplacement pour les locaux professionnels, investit sans doute massivement dans sa publicité et sa prospection clients…et il faut que l’affaire tourne à grand rythme pour générer suffisamment de chiffre, afin de financer tout ceci. Le freelance, plus modeste, n’a pas ou peu de ces frais en charge. Il a des besoins oui, mais somme toute plus modestes. Et tel un artisan passionné, se rendra certainement davantage disponible et investi pour la confection de votre commande, qu’une industrie qui tourne à rythme soutenu !

• Le conseil, l’expertise en communication.

Un Motion Designer est un professionnel de l’image, conscient et soucieux des codes de communication intégrés dans notre société et sachant travailler avec. Si vous arrivez vers lui avec une volonté précise, il est de votre bon droit de lui demander de l’appliquer sans commentaire… Mais vos choix sont-ils les plus pertinents pour atteindre votre cible ? Comment vous démarquer au mieux de vos concurrents, comment vous identifier au mieux dans votre secteur d’activité ? Un Motion Designer rigoureux n’hésitera pas à vous conseiller sur ce point. Pour ma part, c’est un service que je propose sans condition tout au long des prestations réalisées pour mes entreprises clientes. Il n’est pas rare que nous revoyons certains axes de réflexion. Associés à mon recul de graphiste, nous réajustons quelques points pour plus de pertinence, pour tendre vers une communication plus efficace.

Voilà, nous avons fait le tour de ce que vous payez vous, pour ce type de service. Et comme vous pouvez vous en doutez, le Motion Designer ne se contente pas d’empocher votre argent et de régler ses frais avec des bisous et des petites fleurs ! Il doit également assurer ses propres charges professionnelles.

2. Les charges du Motion Designer

• Les frais matériels

Logiciels, ordinateur, scanner, imprimante…Et autres frais pour les outils de travail, sont indispensables pour assurer son activité. À la différence du salarié qui est allégé de ces charges car l’entreprise les fournit, tout freelance doit investir dans ces frais…puisqu’il est son propre employeur !

• Les cotisations

Une personne à son compte possède un numéro de siret. Elle est donc considérée comme une entreprise. De ce fait, elle doit déclarer son chiffre d’affaire et payer ses cotisations auprès de l’URSSAF. Pour les prestations de service, le taux de cotisation est d’environ 22%, ce qui signifie que sur une prestation de 1000€, le freelance quelque soit son domaine d’activité, touchera au final 780€ (1000€ – 22%). C’est une « perte » qu’il va compenser en conséquence à travers son taux horaire ou journalier, afin de ne pas en sortir trop perdant.

▶ Comment facturer une prestation, en tant que graphiste en freelance ?

• La formation

Pour rester à jour sur les designs d’actualité, les technologies, acquérir de nouvelles compétences ou maîtriser de nouveaux logiciels, il est bien utile au Motion Designer de se former de temps en temps. D’autant que l’univers du web et de la communication vidéo évoluent très vite ! La majorité des professionnels va donc toujours investir un minimum en frais de formation. Si ce n’est pas pour du savoir payant, alors ce peut être du temps, investi à suivre des tutoriels gratuits. Mais n’oublions pas que pour un entrepreneur, le temps, c’est de l’argent !

• L’investissement en projets

C’est un dernier point qui se traite au cas par cas. En effet, beaucoup de graphistes et Motion Designers réalisent des prestations pour leurs clients, arrivent à gérer leur temps et n’accumulent pas les projets, et cela s’arrête ici. D’autres vont investir pour le développement de leur activité : annonces publicitaires, services d’un webmaster ou d’un comptable… A un autre niveau encore, il est possible de payer des prestataires, afin de déléguer une partie du travail. Avoir recours à des prestataires est bien utile lorsque l’on a du mal à effectuer seul une ou plusieurs tâches indispensables, pour des raisons de temps, de motivation, de maîtrise…C’est ainsi que pour ma part, je délègue la colorisation des aplats dans le processus de créations de mes bandes dessinées. Ce n’est pas par manque de compétence, mais comme il s’agit d’une tâche exécutive et chronophage, j’ai préféré donner ce travail à Claire Ranchon, afin de me consacrer à d’autres tâches qui me plaisent davantage.

Bien, après avoir fait le tour des raisons de dépenses des uns et des autres, côté client comme côté créateur…

Est-il possible d’en tirer un chiffrage concret ?

3. Budget et fourchette de tarifs

• Le taux horaire/journalier moyen d’un Motion Designer

Comme je vous en avais parlé dans cet article, le taux d’une personne à son compte est très variable.

Pour vous donner une moyenne très moyenne, le taux moyen d’un freelance est d’environ 50€ de l’heure.

Ensuite, ce sont l’acquisition et la maîtrise des compétences dont nous avons parlé précédemment, qui vont lui permettre de fixer sa tarification.

• Combien de temps prend une création en Motion Design ?

Pour une vidéo en Motion Design, il est quasiment impossible de n’investir qu’une heure de temps à la création. A moins de s’attendre à un travail bâclé…Ou bien, à la limite, il peut s’agir d’une déclinaison d’une autre création. En tout cas, pour découler du tiret précédent, vous obtiendrez difficilement un travail de qualité pour un devis de 50€ (en considérant que toute heure commencée est due) ! Et il sera malhonnête, vis-à-vis du travail fourni par le Motion Designer, de chercher à autant tirer ses prix vers le bas. Pour ma part, il est extrêmement rare qu’une création soit tarifée en-dessous de 300€, car j’aurai toujours au moins besoin :


⦁ d’une heure pour cerner correctement le brief,
⦁ une heure pour tâtonner, sortir des propositions graphiques,
⦁ une heure pour préparer les éléments validés de sorte qu’ils soient animables,
⦁ une heure pour animer l’ensemble,
⦁ une heure pour l’harmonisation des scènes et le sound design,
⦁ une heure pour la vérification et l’export final.


Mais en réalité, il est vraiment difficile d’exécuter toutes ces tâches en une heure seulement ! Certaines peuvent prendre moins de temps, comme l’étape finale de vérification et d’export. Mais d’autres, comme la phase de propositions graphiques et d’animation, ne peuvent, d’expérience, pas me prendre moins d’une heure (et après ces quelques années en freelance, mon expérience n’est pas à remettre en question. Chut, les malpolis ! 😉 ).

Pour une fourchette plus concrète, je vous renvoie vers ▶ ma propre grille tarifaire, où je vous propose mes prix moyens pour quelques prestations en Motion Design, en graphisme, illustrations et vidéo-montage.

Il faut garder en tête, et ce sera la conclusion de cet article, qu’il est assez difficile d’attribuer un prix à une création graphique en Motion Design.
Cela va au final énormément varier, selon le degré de personnalisation voulu par le client. Mais l’investissement dans ce type de prestation est nécessaire, tant pour assurer la qualité du service, que pour avoir une communication dans l’ère du temps.

Quoi qu’il en soit, prévoir un budget pour du Motion Design sera toujours une dépense utile et pertinente !

Cet article vous a plu ?
Partagez-le !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Catégories